Kill Em All

kill em all

Kill Em All se plonge dans les musiques électroniques en 1996 grâce à des artistes internationaux comme The Prodigy ou The Chemical Brothers. Il bascule peu de temps après du côté sombre de cette musique en s’imprégnant d’univers d’artistes anglais plus atmosphériques comme Amon Tobin, Aphex Twin ou Tricky.

De là, il décide de devenir acteur de ces musiques et s’empare de ses premières platines en 1998 pour jouer des sets orientés techno. En 2001, son goût pour des rythmiques plus massives le mène vers les productions d’artistes hardcore comme Manu le Malin ou Laurent Hô. Le coté industriel et puissamment violent de cette musique prend le dessus sur le reste et Kill Em All devient alors un Dj de hardcore industriel tout en conservant son gout pour le son anglais. En 2005, il se penche également sur le son hollandais qu’il avait jusqu’ici laissé de côté. La puissance, toujours, et la précision efficace des artistes hollandais lui donnent alors de nouveaux outils pour faire vibrer les dancefloors.

Avec ces différentes influences techno, industrielle et hardcore, Kill Em All devient alors armé pour faire des sets riches et travaillés. Il s’est affiché sur de nombreux plateaux aux côtés de beaucoup d’artistes renommés de la scène hardcore. Notamment dans des évènements d’envergure comme le Ground Zero Festival à Bussloo en 2009 dont il composera l’anthem « Independence Day » ainsi qu’à la seconde édition des soirées Megarave en France en 2010. Il a également sorti un remix de Hide « Audio Revolt » sur Hard Kryptic Records.

Kill Em All met alors les deux pieds dans la production et va vous envouter sur notre label Party Trax